aaaaaaaaaaaaa aaaaaaaa

 

Historique de L'Industrielle

 

 

Vers 1865, plusieurs jeunes gens de Puteaux prennent l'habitude de faire de la musique ensemble pour se distraire. Il s'agit surtout de jouer des marches qui leur permettent de conduire leurs camarades conscrits le jour du tirage au sort qui a lieu à la mairie de Courbevoie.

En 1868, ils décident de fonder une fanfare qui voit le jour l'année suivante ; cette fanfare compte 25 musiciens.

Comme ils travaillent dans les établissements industriels de l'époque a Puteaux (blanchisseries, tanneries, fabrique d'encre d'imprimerie, manufacture d'armes etc.) ils appellent cette fanfare «L'Industrielle ». C'est ainsi que « L'Industrielle » reçoit l'autorisation de la préfecture le 20 mars 1869.

Cette société se développe rapidement et en 1872 devient fanfare municipale qui, après avoir remporté de nombreux prix, parvient au premier rang des sociétés musicales françaises.

En 1883 cette société se transforme en harmonie municipale et conserve sa brillante renommée en participant aux concours internationaux.

Monsieur le Marquis de Dion (qui avec son associé l'Ingénieur Bouton fabriquent les voitures si célèbres) chez qui travaillent beaucoup de sociétaires, apporte son appui généreux à la société dont il est le président de 1902 à 1928.

Ensuite Monsieur Auguste Farey, autre mécène à qui l'harmonie doit beaucoup, assure la présidence de 1928 à 1931.

Citons également les nombreuses personnalités, maires, députés, industriels, commerçants et amateurs de musique qui n'ont pas ménagé leur aide à la création et à l'activité de l'harmonie.

Comme beaucoup de sociétés, l'harmonie doit cesser son activité durant les deux guerres et c'est avec beaucoup de difficultés qu'elle peut la reprendre ensuite.

À ce sujet, il faut rendre hommage à Monsieur Georges Rocher qui, rentré à l'harmonie en 1928, se dévoue sans compter jusqu'à son décès en 1984.

Patrick Lalou, succède à M. Rocher aux commandes de l'association.

Durant la décennie difficile des années 1990, José-Pierre Petro tient la société à bout de bras et lui consacre toute son énergie, jusqu'à sa disparition brutale fin 1999.

A la suite de son frère, Thierry Lalou a repris les commandes de l'harmonie avec toute la conviction nécessaire pour que L'Industrielle se montre digne de sa longue histoire mais avec le souci constant de la modernité nécessaire au plaisir du public mais aussi de ses musiciens.

Aujourd'hui L'Industrielle se renouvelle et commence une période nouvelle, pleine d'espoir, de dynamisme et de projets, grâce à l'activité de son nouveau président Eric Ségura et au talent de son directeur musical Jean-Yves Malmasson.

Ses musiciens espèrent se montrer dignes de leurs aînés, pour que vive cette harmonie liée à l'histoire de Puteaux depuis 143 années

Monique Husson et Michel Mor

 

 

L'Industrielle d'hier ...

Cliquer sur le document pour l'agrandir !

L'Industrielle en 1927

Après un concert donné en 1962

Le concert du centenaire

A la braderie de Puteaux, 1977

A la braderie de Puteaux, 1977

Concert du 7 janvier 1988

Concert du 16 juin 2000

à aujourd'hui !...

 

L'Industrielle Orchestre d'harmonie de la ville de Puteaux (92800)